Projet d'Habitat Regroupé

LE PROJET SAINT-CYR, HABITAT REGROUPÉ RENNAIS

La réalisation du Projet Saint-Cyr, un habitat regroupé pour personnes épileptiques situé dans le centre de Rennes, est une formidable opportunité d’offrir à des personnes handicapées par une épilepsie active un choix de vie qui allie autonomie et accompagnement. Ce projet porté par l’association EPI Bretagne est une première en France pour des personnes épileptiques.

Depuis l'ouverture du dispositif le mercredi 15 juin nous offrons à cinq personnes handicapées par une épilepsie pharmaco-résistante, la possibilité de vivre en appartement individuel, soutenues par un dispositif d’accompagnement au sein d’une résidence de 112 logements sociaux qui fait l’objet d’une reconstruction dans le quartier Saint-Cyr, en plein cœur de Rennes.

 

Locataires de Néotoa

Le dispositif met l’accent sur la prise d’autonomie des personnes. Ainsi un partenariat avec Néotoa, l’Office Public de l’Habitat d’Ille et Vilaine qui redéveloppe le site, a été établi. L’habitat regroupé est constitué de cinq appartements individuels et d’un espace commun, nommé appartement-ressource, tous adaptés au handicap épileptique. Les personnes concernées sont locataires de leur appartement auprès de Néotoa.

 

Une réflexion détaillée

Les échanges menés avec les associations pour d’autres handicaps ayant déjà créé un habitat regroupé en Ille et Vilaine, et dans d'autres départements bretons, ont permis une réflexion détaillée et documentée. Notre projet s’inspire également des multiples réalisations (extensions de foyers, colocations, appartements individuels) en matière de « Supported Housing » d’Epilepsy Society, une des plus importantes associations dédiées à l’épilepsie en Grande-Bretagne, dont nous avons rencontré les responsables et visité les installations.

 

Un partenariat avec l’APF

Une originalité du projet consiste en un partenariat avec l’Association des Paralysés de France qui assure la gestion du dispositif d’accompagnement et offre un habitat semblable à des personnes handicapées moteur avec cinq appartements dans un des immeubles de la résidence. Les deux associations se retrouvent sur des valeurs communes, un projet politique pour une société inclusive et une offre de services au plus près des personnes handicapées et de leurs besoins.

Soutiens

Outre le soutien du Conseil Général d’Ille et Vilaine, de l’APF et de Néotoa, le projet est élaboré en partenariat avec la MDPH 35, Rennes Métropole et la Ville de Rennes. 

 

Description de l’habitat

Néotoa propose cinq logements, quatre Type 2 d’environ 50m2 et un Type 3 de 60m2 sur un programme de 112 logements avec locaux d’activité. Les logements pour le public EPI Bretagne et l’appartement-ressource se situent dans le même immeuble.

Chacun des appartements est équipé d’un séjour avec cuisine ouverte, d’une chambre, d’une salle d’eau, de WC et est adapté à l’épilepsie (par exemple douche avec mitigeur plutôt que bain, angles arrondis, cloisons internes et murs avec matériaux appropriés, verre feuilleté, etc.). Les adaptations au handicap épileptique sont financées par Rennes Métropole. Les appartements sont meublés et décorés par les locataires.

Le projet immobilier Résidence Saint-Cyr de Néotoa est situé au coin de la rue Papu et de la rue Vaneau. Le choix d’un site en plein centre de Rennes correspond aux besoins des personnes épileptiques en recherche d’autonomie, et qui ne peuvent pas conduire, leur permettant de pouvoir profiter du bassin d’emplois et de formations en utilisant le réseau dense des transports en commun rennais. C’est aussi un choix associatif de permettre à ces personnes de prendre leur place au cœur de la cité.

 

L’appartement-ressource

L’appartement-ressource est indispensable au bon fonctionnement du dispositif et assure les différentes fonctions suivantes :

  1. espace de convivialité pour tous les usagers ;

  2. espace pour la sécurité du public épileptique aux périodes de vulnérabilité (préparation et prise des repas, si souhaité) ;

  3. espace de travail pour le coordinateur et pour les intervenants.
     

Le dispositif d’accompagnement

Le dispositif d’accompagnement, appelé Service de Coordination de Proximité est composé d’un coordinateur employé par l’APF et d’auxiliaires de vie dépendant d’un Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) et présents 24h sur 24h, 365 jours par an. Il est principalement financé par la dotation annuelle du Conseil Général et une mutualisation des Prestations de Compensation du Handicap des usagers.

 

Conditions d’accès

Le projet s’adresse à des adultes, âgés d’au moins 18 ans sans limite d’âge. La priorité est que les locataires puissent rester dans leur appartement et bénéficier d’un accompagnement adéquat le plus longtemps possible. La capacité à travailler en milieu ordinaire ou en milieu adapté est un critère de participation au projet. D’autre part, il convient d’être éligible au logement social. Cette éligibilité est fonction, entre autres, de conditions de ressources.